mondialisme.org

Automobile : huit constructeurs chinois prêts à exporter

vendredi 13 novembre 2009

Ce texte est paru dans Echanges n° 119 ’hiver 2006-2007), en annexe de Exacerbation de la concurrence dans le secteur automobile.

L’hebdomadaire professionnel américain Automotive News rappelle, le 27 novembre 2006, les particularités et les objectifs des nouveaux acteurs du marché automobile.

- Chery, premier constructeur chinois en termes de ventes (189 158 véhicules légers écoulés en 2005), se concentre pour l’instant sur l’exportation de ses modèles vers les pays émergents (Iran, Egypte, Indonésie et Russie) et devrait se lancer sur les marchés européen et américain en 2009 ou 2010. Geely, qui a vendu 148 182 véhicules en 2005, a repoussé son lancement aux Etats-Unis de 2008 à 2010.

- Great Wall vient de commencer à exporter vers l’Europe, où il compte écouler quelques milliers d’unités d’ici à 2007. Ses ventes ont totalisé 29 027 unités en 2005.

- Zhongxing (utilitaires légers) vient de signer un contrat avec un distributeur américain et devrait livrer ses premiers véhicules aux Etats-Unis au second semestre de 2007. Le constructeur, qui ambitionne de produire également des voitures, a écoulé 7 840 unités en 2005.

- Brilliance s’apprête à se lancer en Europe mais n’a pas d’ambitions à court terme aux Etats-Unis.

- Nanjing, fondé en 1958, est le plus ancien constructeur chinois. Il démarrera la production de modèles MGTF au Royaume-Uni en 2007 et aux Etats-Unis en 2008.

- Changfeng, première marque chinoise dont la présence est confirmée au prochain Salon de Detroit, n’a écoulé que 24 170 voitures en 2005. SAIC prévoit enfin d’étendre ses activités en Chine avant de réfléchir à l’exportation de ses modèles.

Source : Comité des constructeurs français d’’automobiles

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0