Accueil > Ni patrie ni frontières > 62-63 Désorientation à propos des Gilets jaunes et boussole de classe en (...) > Désorientation à propos des Gilets jaunes et boussole de classe en Europe (...)

Désorientation à propos des Gilets jaunes et boussole de classe en Europe et au Brésil (NPNF n° 62/63)

jeudi 8 août 2019, par Yves

Introduction

Il était tentant, vu la profusion de textes sur le prétendu « mouvement » des Gilets jaunes de continuer, dans ce nouveau numéro, à reproduire seulement des textes d’origines diverses sur cette révolte, articles totalement apologétiques, plus subtils et moins opportunistes, ou simplement moins délirants .

Finalement, il m’a semblé plus utile, dans une seconde partie, en miroir, de traduire des textes qui n’ont a priori rien à voir avec les Gilets jaunes mais permettent de chercher à atteindre un autre niveau dans la réflexion et dans les méthodes d’analyse.
Car le nombrilisme gaulo-gauchiste (l’idée que la France a été, est et sera toujours à l’avant-garde des mouvements révolutionnaires et des luttes sociales – et ce depuis 1789) ne peut être remis en cause que si l’on s’intéresse sérieusement aux réflexions et aux pratiques de lutte de classe en vigueur dans d’autres pays que l’Hexagone.
C’était dès le départ, en 2002, l’objectif de Ni patrie ni frontières, « revue de traductions et de débats » comme l’indiquait son sous-titre. C’est pourquoi ce numéro, après avoir présenté des textes sur les Gilets jaunes, rassemble diverses traductions de l’anglais et du portugais. Ces articles évoquent les stratégies à défendre dans les mouvements sociaux et la nature des classes sociales aujourd’hui, à contre-courant bien sûr de tous ceux qui croient que les classes sociales n’existent plus, ou alors qu’elles n’auraient plus qu’une réalité sociologique. Ou bien de ceux qui ne connaissent plus que les « individus » et le « peuple ».

En partant d’une méthode simple, ce que Lénine (eh oui !) appelait l’« analyse concrète d’une situation concrète » mais qu’il mettait rarement en application (et ses disciples actuels jamais), très loin des récits romantiques sur « l’insurrection qui vient » ou le peuple qui nous rejoue les « cahiers de doléances » et la Révolution française en 2018-2019.

Ces textes permettent de constater le fossé entre des militants qui commentent (souvent brillamment) l’actualité sociale mais le plus souvent sur un ton triomphaliste et d’autres, plus modestes (enfin pas toujours !) qui s’intéressent aux fondements concrets de l’exploitation et des luttes... sans nous promettre à chaque été, depuis 50 ans, que la « rentrée sociale sera chaude » ou que le mouvement des Gilets jaunes repartira en septembre. S’il repart, il faudra que ce soit sur des bases politiques beaucoup plus claires et en rompant avec son interclassisme, et son national-populisme...
Vaste programme, comme disait l’autre !

Y.C., 21 juillet 2019

SOMMAIRE

Introduction 1

* ENCORE ET A NOUVEAU SUR LES GILETS JAUNES 3

- Antonin Grégoire (Lignes de crêtes) : A quoi servent les Fake News ? 5
- Sylvain Boulouque : Gilets jaunes : Ce qu’une partie de la gauche ne veut pas voir ? 8
- Antonin Grégoire (Lignes de crêtes) : Gilets jaunes, violence et anomie 12
- Sylvain Boulouque : Comment la fachosphère est partie à l’assaut après mon passage sur BFM 18
-  : Aux Pays-Bas, comme dans le reste de l’Europe, l’extrême droite soutient les « Gilets jaunes » ! 20
- Sylvain Boulouque : De Le Pen à Ruffin en passant par Chouard, le RIC ou la confusion des genres 24
- André Dréan :Les huîtres rient jaune 29
-  : Du « CRS = SS » de Mai 68 au « CRS avec nous » et « La police avec nous ! » des Gilets jaunes : une évolution inquiétante 31
- Robert de Fulminet : Le mal de révolution. Quel est exactement le problème avec les Gilets jaunes ? 35
- Henri Simon : Gilets jaunes ? et après ? 45
- :Facebook sert l’extrême droite. Et l’extrême droite pilote les Gilets jaunes depuis Facebook 57
-  : Quand des Gilets jaunes lancent des insultes antisémites et xénophobes contre Alain Finkielkraut, ils ne font que suivre les traces de leurs prédécesseurs de Nuits debout 59
- Un compagnon :Finkielkraut, les Juifs et l’antifascisme 61
-  : De « La triste farce de la victoire du Non » au TCE en 2005 aux Gilets jaunes 64
- Camilla BRENNI, Memphis KRICKEBERG, Léa NICOLAS-TEBOUL, Zacharias ZOUBIR, Gilets jaunes et antisémitisme : un non-sujet pour la gauche et l’extrême gauche (extraits) 66
- Nadia Meziane & David Saïd : Au sujet d’une gauche antisémite 70
- Les enragés antifa : Sur les réseaux sociaux 79
-  : Xénophobie et racisme antimusulmans sur les ondes de Radio Libertaire dans le cadre d’émissions sur les Gilets jaunes et dans d’autres lieux dits « contestataires » ou « radicaux » 81
-  : « Confusion » et « confusionnisme » : utilité et limites de ces notions 89
- Lettre du collectif La Mouette enragée 94
-  : Dans la tête des Gilets jaunes de François-Bernard Huyghe, Xavier Desmaison et Damien Liccia. Ou comment la giletjaunolâtrie détruit sciemment les frontières politiques et les frontières de classe 97
- Max Vincent : Remarques critiques sur le mouvement des Gilets jaunes 106
- Les Enragé-e-s : Les Gilets jaunes, une attaque culturelle massive de la bourgeoisie 153
- Les Enragés antifa : Pourquoi les réseaux marchands sont les ennemis politiques de l’émancipation ? 156
-  : « Suicidez-vous ! » et « A bas l’intelligence. Vive la mort » : deux facettes d’une même pièce 159
- Temps critiques : Ce qu’il peut rester du mouvement des Gilets jaunes 162
- Nadia Meziane : Négationnisme, après la chute de Chouard, briser les cycles de l’antisémitisme de gauche (extraits) 174

* QUELQUES TRADUCTIONS POUR Y VOIR PLUS CLAIR DANS LA CONFUSION VOLONTAIRE ACTUELLE 179

- Passa Palavra : Réflexions d’un travailleur de la CPTM (Compagnie des chemins de fer métropolitains de São Sao Paulo) 181
- Un autre João (Passa Palavra) « La réalité ne m’intéresse pas » ou pourquoi la « gauche culturaliste » est incapable de combattre Bolsonaro et l’extrême droite 197
- João Bernardo et Manolo : Intellectuels organiques ? 202
 : João Bernardo Le postmodernisme et le culte des identités seront-ils le fascisme de notre époque ? 215
- Commentaire de João Bernardo 233
-  : Brève réponse 234
- João Bernardo : Classe / identités 236
- Annexe : João Bernardo et la critique des féministes universitaires actuelles 241
- João Bernardo Epilogue et préface (un témoignage présentiel) 244
- João Bernardo : Après le marxisme, le déluge ? (1991) 263
- Angry Workers of the World : Des limites de « l’intersectionnalité » : Grèves de femmes. Luttes et stratégie des travailleuses d’Asie du Sud. De Grunwick à Gate Gourmet 299
-  : « Race », « genre » et...tours de passe-passe biologiques 334
- Interligne : quelques définitions 359
- Angry Workers of the World : Immigration et social-démocratie nationale en Grande-Bretagne 363
- Angry Workers of the World : L’enquête ouvrière sur les centres d’appels de 1999 : une démarche toujours actuelle ! 385
- Qu’est-ce que la co-recherche ? 395
- Eduardo (Passa Palavra) : Brésil : Le scandale WhatsApp et crétinisme de la gauche-(sic) 397
- Paul Gilroy : BLACK FASCISM 414