Accueil > Ni patrie ni frontières > Billets d’humeur > A propos de Yann Moix et de la gauche invertébrée

A propos de Yann Moix et de la gauche invertébrée

mercredi 24 janvier 2018, par Yves

Lettre à quelques copines et copains impressionnés par sa lettre ouverte à Macron.

« Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis. »

Je me méfie comme de la peste de M. Yann Moix et de ses provocations médiatiques, la dernière consistant à « faire du buzz » pour un documentaire qui sortira en mai 2018 et dénoncerait, selon lui, les brutalités policières contre les demandeurs d’asile.

Monsieur Yann Moix a fréquenté Frédéric Chatillon (ex-dirigeant du GUD, membre du FN, grand ami de Marine Le Pen et artisan de ses combines financières), Alain Soral (propagandiste néo-nazi), Dieudonné (antisémite et négationniste), Marc Edouard Nabe (écrivain antisémite) et Paul-Emile Blanrue (essayiste antisémite dont le livre « Sarkozy et les Juifs » fut complaisamment exposé à la librairie « antisioniste » Résistances – ce qui lui valut la visite musclée d’un commando d’extrême droite sioniste) alors que les positions politiques de ces individus d’extrême droite sont connues depuis des années….

PDF - 90.2 ko