Accueil > Ni patrie ni frontières > 62-63 "Race" et classe aux Etats-Unis (à paraître à la fin 2017) > (7) Histoire des Panthères noires : Sur les "programmes de survie" du (...)

(7) Histoire des Panthères noires : Sur les "programmes de survie" du BPP.

lundi 28 août 2017, par Yves

Comme le souligne Cornel West dans sa préface à ce recueil de documents, les Panthères ont joué un rôle décisif dans la lutte contre la « négro-isation » (niggerization en anglais, nigger étant un terme raciste en anglais comme « négro » en français). L’objectif de cette politique était de diffuser et entretenir chez les Afro-Américains la peur des Euro-Américains, « un sentiment d’impuissance et de désespoir » face à leur domination, mais aussi « la méfiance et l’absence de respect » pour leurs congénères, esclaves puis libres. Il s’agissait d’encourager chez les Euro-Américains « la haine et la violence », et une « idéologie raciste qui dégrade et dévalorise les Afro-Américains ».

Le mouvement des droits civiques, d’un côté, et les efforts de Malcolm X, de l’autre, débloquèrent la situation, permettant la naissance du BPP qui constitua « la plus grande menace contre l’apartheid américain » que les Etats-Unis aient jamais connues, puisque ce parti était enraciné dans la population afro-américaine, conclut des alliances avec les autres groupes ethniques du pays, y compris les Euro-Américains, et obtint le soutien de plusieurs mouvements anti-impérialistes dans différents continents.

En dehors de ses patrouilles pour contrôler les comportements discriminatoires et violents des policiers, patrouilles qui ne durèrent que six mois mais attirèrent l’attention des médias, le BPP (Black Panther Party) est devenu célèbre grâce à ses « programmes communautaires » (community programs) dans les quartiers les plus pauvres habités en majorité par des Afro-Américains . Ces programmes étaient des « programmes de survie... en attendant la révolution », comme l’expliqua Huey P. Newton. Ils n’étaient, selon lui, « ni des réponses ni des solutions », mais « un moyen d’organiser la communauté autour d’une analyse et d’une compréhension solides de sa situation. Lorsque la conscience et la compréhension atteindront un niveau élevé, la communauté se libérera elle-même de la botte de ses oppresseurs ».

PDF - 179.4 ko

Cette série d’articles comprend les textes suivants pour le moment :

1. http://mondialisme.org/spip.php?article2619 Retour ligne automatique
(1). Sur l’histoire des Panthères noires : introduction

2. http://mondialisme.org/spip.php?article2620

(2). Sur l’histoire des Panthères noires. Résumé critique d’une conférence de David Hilliard (2015)

3. http://mondialisme.org/spip.php?article2623

(3). Sur l’histoire des Panthères noires. A propos de Paul Alkebulan, Survival pending revolution, The history of the Black Panther Party

4. http://mondialisme.org/spip.php?article2627

(4) Sur l’Histoire des Panthères noirs. A propos de Will you die with me ? de Flores Alexander Forbes, Washington Square Press, 2006

5.

(5). Sur l’histoire des Panthères noires. A propos de Elaine Brown, A taste of power. A black woman’s story, Pantheon, 1992

6. http://mondialisme.org/spip.php?article2624

(6) Sur l’histoire des Panthères noires. A propos de Evans D. Hopkins, Life after life. A story of rage and redemption, Free Press, 2005