Accueil > Ni patrie ni frontières > 44-45 Nos tares politiques, tome 2, Antisémitisme de gauche, septembre (...) > Nicolas Bourgoin, "propalestinien", "anti-impérialiste", "antisioniste de (...)

Nicolas Bourgoin, "propalestinien", "anti-impérialiste", "antisioniste de gauche" et docteur en falsification

jeudi 8 mai 2014, par Yves

Un certain Nicolas Bourgoin, docteur de l’EHESS, n’a pas apprécié mon article sur "les sources de l’antisémitisme de gauche" (http://mondialisme.org/spip.php?article2055) du 25 avril 2014.

On comprend que ce confusionniste professionnel qui défend Dieudonné et conseille de lire le site de Laurent Mucchieli, et dont l’article est repris par le site néofasciste Egalité et réconciliation, qui déclare lutter contre l’islamophobie et contre l’impérialisme, n’apprécie pas du tout qu’on dénonce l’antisémitisme de gauche.

D’autant que cet intellectuel évoque dans un de ses articles "contre l’austérité à perpétuité" (titre alléchant pour le gogo-chiste peu regardant) une " loi de Pompidou-Rotschild 1973 qui oblige l’État français à emprunter sur les marchés privés, entièrement à l’origine de la dette actuelle !"

Dénoncer la mainmise des Rotschild (juifs donc certainement "étrangers" pour ce grand nationaliste de gauche) sur la politique de l’Etat français, associer un Premier ministre de la République et une loi votée par le Parlement aux banquiers Rotschild, cela ne vous rappelle rien ????

Drumont, Maurras, Doriot, Céline, Laval, Darland et quelques autres crapules antisémites ont dû bondir de joie dans leurs tombes en constatant que leur message a bien été transmis jusqu’à un universitaire d’une prestigieuse institution de recherche actuelle comme l’EHESS qui sait diffuser le venin antisémite sans avoir l’air d’y toucher !

Ce qui est intéressant aussi c’est que, pour illustrer sa dénonciation des "faux rebelles, vrais collabos" dont je ferais partie, selon lui, il ait falsifié mon article et que son texte ait été repris sur le site d’Alain Soral, antisémite patenté comme en témoigne son livre sur l’Empire, écrit avec un balai à chiottes mais surtout rempli d’ insinuations et allusions antisémites indirectes pour éviter toute poursuite judiciaire et paraître un "rebelle" respectable..

A propos d’Israël j’écrivais en effet les lignes suivantes (1) mais l’universitaire-faussaire Bourgoin n’a reproduit que les passages soulignés ci -dessous en gras, sans même signaler les coupes effectuées. Comme quoi l’EHESS mène à tout y compris à la falsification la plus grossière.

Mais être falsifié par un ami des fascistes Soral et Dieudonné, qui cite comme références, pêle-mêle, Collon, Asselineau, Chouard, Ayoub, Bricmont, Meyssan, Chatillon, Ratier, mais aussi Poutine, Chavez, Bachar al-Assad, etc., est plutôt bon signe : cela prouve que ces gens-là n’aiment pas qu’on dénonce l’antisémitisme de gauche et l’antisionisme de gauche quand il prend une tonalité antisémite....

Donc on continue à les dénoncer sans relâche, surtout s’ils sont dans notre propre camp ou emploient des raisonnements et des arguments qui peuvent sembler proches !

Y.C., 8 mai 2014

1. "La politique criminelle de l’Etat israélien et la haine qu’elle suscite chez les peuples des Etats limitrophes et chez les Palestiniens ne facilite évidemment pas la compréhension de l’antisémitisme actuel, moderne, tant le nationalisme israélien polarise toutes les frustrations et les ressentiments. Ce nationalisme :

— adéfendu le droit pour les victimes du judéocide d’avoir bénéficié d’une protection étatique fiable après 1945 ;

a revendiqué le droit historique de la communauté juive de Palestine à ne pas en être chassée par les nationalistes palestiniens ou arabes ;

— a construit un Etat juif avec toutes les dérives que peut encourager une telle définition ethnico-religieuse ;

— présente la religion juive comme un ensemble monolithique et donc, de fait, dogmatique et sectaire ;

se réclame du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, comme n’importe mouvement de libération ;

— entretient une alliance privilégiée avec la principale puissance occidentale actuelle, les Etats-Unis, après avoir dû sa création au soutien militaire de l’impérialisme russe (ce que dissimulent tous les gauchistes nostalgiques de l’Union soviétique) ;

— encourage l’illusion qu’Israël pourrait exister durablement en ignorant, voire en méprisant, l’histoire du Proche et du Moyen-Orient, ses déterminismes religieux, sociaux et politiques ;

— conduit une expansion territoriale permanente qui ressemble à une épuration ethnique progressive et rend impossible la création d’un Etat palestinien bénéficiant des mêmes avantages naturels et géographiques (accès à la mer, à l’énergie et à l’eau, par exemple).

Face à une idéologie d’Etat complexe et contradictoire (le « sionisme », qui se réclame à la fois de traditions religieuses multiséculaires, d’un héritage socialiste-sioniste et du nationalisme bourgeois européen du XIXe siècle), il est plus simple et surtout plus commode pour le gauchiste ou l’altermondialiste européen moyen d’oublier l’antisémitisme multiséculaire du continent où il vit, y compris et surtout les formes anticapitalistes qu’y a prises l’antisémitisme de gauche.

Cela lui permet d’adopter une posture radicale, sans courir le moindre risque, et de réduire le conflit israélo-palestinien actuel à un conflit entre des Juifs/Israéliens tous colonialistes, racistes, religieux et « pro-impérialistes » (à quelques exceptions près) et des Palestiniens/musulmans/Arabes tous anticolonialistes, anti-impérialistes et internationalistes (sans aucune exception)... Un conte de fées réconfortant pour gauchistes en deuil d’une révolution européenne qui tarde à venir."

POST-SCRIPTUM INFORMATIF

On trouvera pas mal d’informations sur les activités de ce triste sire ici :

http://www.parasite.antifa-net.fr/nicolas-bourgoin-maitre-de-conference-a-luniversite-de-besancon-navigue-entre-cgt-pcf-et-egalite-et-reconciliation/

On remarquera que les Amis du Monde diplomatique lui font de la publicité pour une conférence qui a eu lieu le 3 avril 2014 à Metz

http://www.amis.monde-diplomatique.fr/rubrique29

et que ATTAC a reproduit l’un de ses articles

http://blogdejocelyne.canalblog.com/archives/bourgoin__valls_et_internet/index.html

La confusion extrême gauche/extrême droite se porte bien....