Accueil > Echanges et mouvements > Proche-Orient : Palestine, Iran, Egypte > L’Intifada du XXIe siècle > Intifada. 1. Table des matières

Intifada. 1. Table des matières

jeudi 18 mars 2004

TABLE des matières

Introduction : nationalisme et émergence d’un prolétariat pétrolier

La domination américaine au Proche-Orient

Les intérêts économiques de l’Amérique au Moyen-Orient

Le nationalisme panarabe et le prolétariat de l’industrie du pétrole

Le nationalisme palestinien, rejeton bâtard du sionisme travailliste

Histoire de deux mouvements de libération nationale : le sionisme travailliste et le mouvement national palestinien

Le sionisme travailliste et le militantisme de la classe ouvrière juive européenne

Naissance du sionisme travailliste en Palestine

La stratification ethnique sioniste

La résistance de la classe ouvrière juive et l’impératif d’expansion

Le boom d’après 1967

Les colonies et l’accord travailliste sioniste

Les Panthères noires israéliennes

La crise inflationniste de 1978-1985

Les Etats arabes, l’expansion et les Etats-Unis

Colonies et contradictions

La formation de la classe ouvrière palestinienne

Une terre sans peuple ?
L’abolition de la bourgeoisie palestinienne locale
« Le seul représentant légitime du peuple palestinien »

L’OLP contre l’activité autonome du prolétariat

La Jordanie

Le Liban

L’Intifada (1987-1993)

Une lutte de « libération nationale » ?

L’Intifada en tant que lutte de classe et les luttes de classe dans l’Intifada

La « révolte des pierres »

La réaction de la bourgeoisie israélienne

Les Islamistes

La guerre du Golfe

La route d’Oslo

Le « processus de paix » d’Oslo (1993-2000)

Le rôle policier de l’OLP

Le processus de paix et la restructuration du capital israélien

La classe ouvrière palestinienne

La classe ouvrière juive

L’Intifada du XXIe siècle

Les Arabes israéliens

L’Autorité palestinienne de plus en plus discréditée et la militarisation de la lutte

L’impact de la nouvelle Intifada

Conclusion. De la révolte à la guerre ?

Notes