Accueil > Ni patrie ni frontières > G. Munis, Oeuvres choisies, 1936-1948, tome 1 > G. Munis - De la guerre civile espagnole à la rupture avec la Quatrième (...)

G. Munis - De la guerre civile espagnole à la rupture avec la Quatrième Internationale (1936-1948)

mardi 3 avril 2012, par Yves

Textes politiques - Œuvres choisies -

Tome I -

Editions Ni patrie ni frontières, paraîtra le 15 avril 2012

PDF - 52.9 ko

G. Munis n’est pas très connu en France, même si plusieurs de ses ouvrages sont déjà parus dans ce pays. Ce premier volume de ses œuvres choisies retrace son évolution théorique, du trotskysme le plus orthodoxe à des positions plus proches de ce qu’il est con-venu d’appeler les Gauches communistes – ce que les journalistes désignent sous le nom d’« ultragauche ».

Les documents réunis dans ce volume couvrent la période 1937-1952, année où G. Munis est incarcéré par le franquisme. C’est une période marquée d’abord et avant tout par la guerre civile espagno-le, puisque Munis se trouvait à Barcelone, où il tenta, avec une poignée de militants, de construire une organisation révolutionnaire ; la prison et les tortures en Espagne, puis l’exil en France et enfin au Mexique ; sa collaboration avec Trotsky à Mexico ; la Seconde Guerre mondiale, les mouvements de résistance et les discussions que ces événements provoquèrent au sein des groupes trotskystes ; la naissance des démocraties populaires et la construction d’un gla-cis autour de l’URSS considérée désormais par Munis comme un capitalisme d’Etat ; la naissance de la guerre froide et les problèmes nouveaux qu’elle posa.

Toutes ces questions peuvent paraître lointaines, voire dépassées, mais elles sont toujours actuelles. Il suffit de voir avec quelle rapidi-té la crise mondiale que nous subissons provoque de nouveau, à gauche comme à droite, des discours anti-allemands ou anti-chinois, l’apologie du protectionnisme, ou au contraire les appels au renfor-cement des structures politiques de l’impérialisme européen, pour vérifier que le poison du nationalisme est toujours là, même si l’URSS et ses satellites ont disparu et même si le déclenchement d’une nouvelle guerre mondiale en Europe ne semble, pour le mo-ment, pas crédible .

La lecture de ces textes, en grande partie inédits en français et en tout cas introuvables, a aussi un autre intérêt : nous faire découvrir les écrits d’un homme qui n’a jamais abdiqué son combat pour le communisme, qui ne s’est vendu ni aux staliniens, ni à la social-démocratie, ni à la bourgeoisie, et a su rester fidèle à ses convicti-ons.

N° ISSN : 1637-3103 Prix : 12 euros 410 pages